Les musées de Prague intéressants qui valent le coup d’être visités

Musée national, Galerie nationale, Musée de la ville de Prague, Musée national des techniques… les guides touristiques sont remplis des célèbres expositions de Prague qui ne manquent pas de visiteurs. Mais il ne faut pas pour autant en oublier les autres musées, plus petits, mais peut-être plus intéressants ? Inspirez-vous de notre petit guide.  

Musée juif

Deux musées de Prague sont, au minimum, plus populaires en dehors des frontières de la République tchèque que dans le pays même. Le premier, Musée juif (U Staré školy 1, à quelques pas de l’hôtel Rott). Il retrace la vie, les coutumes et les traditions de la population juive ayant vécu sur le territoire de la République tchèque, et gère aussi les cinq synagogues : Maisel, Pinkas, Espagnole, Klausen et Salle de Cérémonie de la confrérie funèbre. Il abrite avec fierté la plus grande collection au monde sur le thème juif (plus de 40 mille objets et 100 mille livres).

Musée Franz Kafka

Le deuxième endroit très recherché est le Musée de Franz Kafka (Cihelná 2b). L’exposition sur l’écrivain, né à Prague le 3 juillet 1883, est exceptionnelle aussi par le fait qu’elle a été préparée par le Centre de la culture moderne de Barcelone. Son ouverture a eu lieu en 1999.

Musée Mucha

L’Epopée Slave n’est pas (pour l‘instant) installée à Prague de manière permanente, c’est pourquoi il vaut le coup de faire un tour dans le Musée Mucha (Panská 7). Vous le trouvez au palais Kounický, pas loin de la place Venceslas. Il inclut surtout la période parisienne de l’artiste (1887-1904). Vous découvrirez des centaines de peintures à l’huile, dessins, pastels, sculptures, photos, mais aussi des objets personnels du peintre.

Musée Antonín Dvořák

La vie et l’œuvre du compositeur tchèque le plus connu au monde, Antonín Dvořák, sont retracées au Musée à Michnuv letohrádek (Ke Karlovu 20). Les connaisseurs de Rusalka, mondialement connue, apprécieront un grand nombre d’objets d’exposition.

Musée de communisme

La République tchèque est devenue connue de manière générale du monde entier à cause d’un évènement pas très positif – en instaurant le gouvernement d’un parti politique en février 1948. Le Musée de communisme dans le palais Sylva-Taroucca (rue Na Příkopě) vous propose un rappel de la construction du régime socialiste et de la vie quotidienne sous ce régime. Si vous voulez passer une expérience unique en vivant les sentiments des citoyens tchèques entre 1948 et 1989, ce musée vous donne cette chance inouïe.

Musée des alchimistes et des magiciens de la vieille Prague

Il est réputé que la métropole tchèque est le centre des sorciers, des maitres des sciences occultes et d’autres personnages singuliers. Le musée des alchimistes et des magiciens de la vieille Prague  (Jánský vršek 8) présente leur apogée pendant le règne de Rodolphe II. C’est à cet endroit où vivait l’alchimiste de la cour et le créateur des élixirs miraculeux, Edward Kelley. Vous ferez connaissance de leur préparation, vous découvrirez la chambre du docteur Faustus et la bibliothèque de l’alchimiste John Dee.

Musée de l‘alchimie

Si vous voulez encore de l’alchimie, vous pouvez visiter l’atelier d’alchimie de l’époque de Rodolphe II Speculum Alchemiae (Haštalská 795/1, aussi juste à côté de l’hôtel Rott). Les alchimistes célèbres comme Tadeáš Hájek z Hájku, Bavor mladší Rodovský z Hustiřan ou Rabbi Löw y créaient la pierre des sages, l’élixir de la vie et ils fabriquaient de l’or à partir de pierres communes.

Musée de Kepler

La panoplie de Rodolphe II est complétée par de sérieux savants de renommée mondiale. Parmi eux, l’astronome et mathématicien allemand, Johannes Kepler. Le Musée de Kepler (Karlova 4) y abrite ses plus grandes œuvres. Le Musée se trouve dans la maison (Karlova 4) où il a écrit une de ses œuvres la plus importante „Astronomia nova“.

Musée des légendes et des fantômes

Les personnages mystérieux des légendes et provenant souvent des contes de fées vont de pair avec les magiciens. La ville de Prague est très connue pour ces personnages qui errent dans les rues jusqu’à aujourd’hui. Dans le Musée des légendes et des fantômes de Prague (Mostecká 18) vous trouverez le squelette de Jánský vršek, le templier sans tête ou le turc d‘Ungelt. Si vous voulez en savoir plus sur Golem, Faustus, les génies des eaux de la Vltava ou les lutins du Château de Prague, vous ne devez pas manquer cette exposition sous aucun prétexte.

Musée de Magie des vieux temps

Nous vous proposons trois expériences d’expositions inhabituelles. La première est le musée Magie des vieux temps (Valdštejnská 150/4) qui abrite une collection unique privée d’habits, d’accessoires et de curiosités du règne de la reine Viktorie et du roi Eduard VII (1850-1910). Elle contient plusieurs centaines de vêtements, de linges, de textiles, mais aussi d’objets en argent.

Musée des transports en commun

Les touristes les utilisent pratiquement tous les jours, c’est pourquoi ils méritent d’être découvert de plus près. Il s’agit des transports en commun de Prague et de leur Musée dans le dépôt de Střešovice (Patočkova 4). Le trésor de cette collection unique de 50 véhicules historiques est le tramway à cheval (1886), le train ouvert à traction (1896) ou le modèle du train de métro Tatra R1.

Ancienne station d‘épuration

Une curiosité pour la fin : vous apprendrez tout sur l’épuration et le traitement des eaux pour un million de praguois à L’ancienne station d’épuration  dans le site du parc Stromovka (Papírenská 6). Vous garderez longtemps souvenir de votre promenade dans les égouts !

0

Registration

Forgotten Password?